Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

J’ai le Droit d’être Heureuse !

Quelle joie lorsqu’un bonheur nous tombe dessus par hasard ou par mérite.

Qu’il soit le résultat d’une quête acharnée ou d’un joli coup de chance, le bonheur reste cependant un sujet qui est parfois tabou.

Pourquoi un grand nombre de personnes ne s’autorisent-elles pas spontanément à être heureuses ou à se faire plaisir alors qu’il s’agit là de l’un des buts premiers de notre existence ?

Pourquoi se sent-on parfois coupable d’être heureuse ? Comment enfin s’autoriser à être heureuse sans se juger ?

C’est le sujet que je vous propose d’aborder aujourd’hui afin de vous permettre de trouver les clés pour vous libérer et profiter sans complexe des petits plaisirs et grands bonheurs que vous offre la vie.

Vous êtes coupable d’être heureuse !

Après un travail sans relâche, vous obtenez enfin la promotion dont vous rêviez. Oui, mais votre collègue, elle, n’a pas eu ce plaisir et reste, malgré elle, à ce poste qui ne l’enchante pas vraiment.

Par chance, une rentrée financière inattendue vient remplumer votre compte en banque et vous permet de vous offrir des petits plaisirs. Oui, mais certaines personnes de votre entourage proche ou lointain doivent, elles,  se serrer la ceinture pour finir le mois.

Vous vous sentez simplement bien, mais de quel droit, alors que de nombreuses femmes sombrent tristement dans la dépression ou que la crise financière met de nombreuses personnes dans de mauvaises postures ?

Notre éducation, notre prétendue bienséance ainsi que la société dans laquelle nous vivons nous poussent sans ménage à brider nos émotions et notre bonheur par respect pour ceux qui ne bénéficient pas de la même chance que nous.

C’est alors que l’on se sent honteuse d’être heureuse parce que d’autres n’ont pas cette chance. Nous avons ainsi peur de heurter ou simplement d’attirer la jalousie.

Au-delà de notre entourage, certaines d’entre nous trouvent irrespectueux, arrogant et témoin d’un manque de compassion le simple fait d’être ouvertement heureuse dans un monde en crise, en proie aux guerres, aux attentats et encore aux inégalités.

Dans l’inconscient collectif, la privation et la pauvreté sont perçues comme des vertus qui rendent l’humain meilleur.

Doit-on donc être malheureuse par pure solidarité ?

Personnes qui ne sont pas heureuses

Être heureuse pour transmettre le bonheur

Et si nous prenions le problème à l’envers ?

Est-il bénéfique pour qui que ce soit de souffrir par compassion ? Cela permettra-t-il à la personne en difficulté de se relever plus rapidement et de trouver des issues positives à sa situation ? Serez-vous à même, de venir en aide à cette personne si vous-même êtes dans un état d’esprit négatif ?

Ne serait-il pas plus productif et bénéfique pour chacun d’utiliser la force de votre bonheur pour illuminer votre entourage proche ou lointain ?

Ne pourriez-vous pas être une lumière pour celui qui se trouve dans le noir ?

Non, le bonheur n’est pas un acte égoïste ! Il peut au contraire se transmettre et se partager sans limites !

Le bonheur assumé irradie. La preuve en est par le rire et le sourire qui sont des débordements apparents de joie irrésistiblement contagieux.

Alors plutôt que de vous cacher derrière votre culpabilité et la peur de blesser, déployez votre bonheur. Partagez-le, transmettez-le et inspirez votre entourage pour lui permettre d’entrevoir tout l’espoir qu’ils ont peut-être perdu de vue.

Bonheur contagieux

5 astuces pour enfin s’Autoriser à être Heureuse

Même si l’on a bien compris que s’autoriser à être heureuse n’est pas un crime, mais bien un pouvoir qui permet d’atteindre le bonheur et d’impacter positivement le monde, les habitudes ont la vie dure !

Il est difficile de se séparer de ses réflexes et de ses croyances limitantes profondément ancrées ?

Voici donc quelques pistes pour tenter de reprendre le contrôle et rendre sa juste place à votre bonheur.

Apprendre à s’Aimer

Parce que lorsque l’on aime une personne, on lui souhaite forcément le meilleur et le bonheur, il est important de commencer par s’aimer soi-même.

En faisant preuve d’indulgence avec soi et en apprenant à s’apprécier à sa juste valeur, on commence alors à s’apercevoir que l’on est une personne digne d’intérêt et que l’on mérite d’être heureux.

Il est ainsi plus facile de mettre de côté la pudeur pour apprécier et s’autoriser à être heureuse.

Se faire des petits plaisirs

Changer de façon de fonctionner du jour au lendemain n’est pas chose aisée. Il va alors falloir modifier vos habitudes et vous habituer à être heureuse…et oui ! Le bonheur aussi, ça s’apprend…

Pourquoi ne pas commencer par vous faire régulièrement quelques petits plaisirs ?

Quelle qu’en soit la nature, prenez le temps de satisfaire certaines de vos envies

Pause bien-être, sortie entre amies, voyage, objet acquis pour votre seul plaisir…Peu importe, pour peu que cela vous fasse réellement plaisir, à vous !

Oui, vous en avez le droit ! Vous méritez ces satisfactions alors savourez-les sans complexes et sans attendre que l’on vous y autorise.

Laissez s’exprimer votre enfant intérieur, il saura vous guider vers votre bonheur.

Rester Fidèle à soi-même

Pour profiter totalement de votre bonheur et vous autoriser à être heureuse, il vous faut être alignée avec vos propres valeurs.

En effet, comment se satisfaire d’un plaisir ou d’une situation qui va à l’encontre de vos convictions profondes ?

Si vous allez à l’encontre de celles-ci, le bonheur ne sera que de courte durée et sera rapidement remplacé par de la culpabilité.

Faites preuve de gratitude

Happé par un quotidien prenant, il n’est pas toujours aisé de détecter les petits bonheurs de la vie.

Chaque soir, prenez le temps de recenser ces petits plaisirs que la vie vous a offerts. Cherchez bien ! Même dans les pires journées, vous pouvez trouver un petit moment grâce, aussi subtil soit-il.

Un rayon de soleil sur votre joue, un SMS d’une personne que vous appréciez, le sourire d’une vendeuse ou encore l’odeur du café au réveil…

Prenez le temps de prendre ces moments en considération et soyez reconnaissante et heureuse de les avoir vécus.

Apprenez à les apprécier et à vous en réjouir et conditionnez ainsi votre cerveau à la satisfaction.

Voir le verre à moitié plein

Le bonheur, c’est aussi un état d’esprit !

Beaucoup de situations déplaisantes ou négatives peuvent être perçues différemment si l’on prend le temps de l’analyser.

Il fait mauvais temps ? C’est l’occasion de faire un jeu de société en famille et de profiter de vos enfants.

Vous avez perdu votre emploi ? C’est dur, en effet, mais c’est aussi l’occasion de vous lancer un nouveau défi et pourquoi pas de vous orienter vers un projet qui vous passionne.

Dans certaines situations, nous avons beaucoup de mal à percevoir la lueur positive ou l’enseignement bénéfique que l’on peut en tirer, je vous l’accorde.

Faites tout de même l’exercice de tenter de trouver une conséquence positive à une situation qui vous déplait.

À force d’entrainement, vos habitudes et réflexes se modifieront pour bonifier votre vision du monde et vous accorder d’être heureuse, même dans les situations compliquées.

femme heureuse

Si votre quotidien vous semble lourd et que vous ne parvenez pas à vous permettre d’être heureuse et comprendre que vous le méritez, qui que vous soyez, n’hésitez pas à prendre rendez-vous pour une consultation gratuite de 45 min . Nous pourrons faire le point ensemble sur les raisons qui vous empêchent d’accéder au bonheur auquel vous avez le droit.

 

Vous souhaitez partager votre expérience ou vous avez des questions ? N’hésitez pas à vous exprimer en commentaire.

Vous pouvez également me contacter en privé via le formulaire de contact.

 

Faites passer le message et rappelez à votre entourage qu’il mérite le bonheur et qu’il peut s’autoriser à être heureux en partageant cet article.

 

Vous vous questionnez sur votre situation face au Burn-out et au stress ? Rendez-vous sur la page du Quiz, répondez au questionnaire en moins de 3 minutes pour savoir où vous en êtes et recevez un cadeau !

N’hésitez pas également à rejoindre mon groupe Facebook Très Privé dans lequel je partage avec vous mes conseils.

En attendant, prenez soin de vous et n’oubliez pas que vous aussi vous méritez d’être libre, heureuse et épanouie.



Laisser un commentaire